Il y a 70% de chances que le site de ta boite fasse ces 4 énormes erreurs

Il y a 70% de chances que le site de ta boite fasse ces 4 énormes erreurs

17/06/2018 Non Par Patrick

Aujourd’hui dans la catégorie “Culture web” de battlestar galactica je vais vous parler de la plus grosse maladie des sites web de PME de France et de Navarre. Moi c’est Jérémie et je fait de la création de sites internet, je fais aussi du webmarketing et pleins d’autres trucs que t’as pas envie de savoir quand t’es sur un site qui parle d’un compte instagram de montres et de boobs ! (Excellente trouvaille au passage).

Donc si tu as un poste de communicant, de marketeur, de commercial ou si tu veux avoir l’air d’un expert auprès de ton boss alors tu vas pouvoir te la péter avec mes bons conseils, t’es prêt ? En plus c’est gratuit !

 

1. Le site web a été fait en 1980

Bonjour, tu as une super plateforme de l’internet moderne ? 3615 ma boite ? 3615 pas compatible mobile et tablettes ?

ERREUR ! Si le site de ton entreprise n’est pas “responsive design”, cela signifie que Google ne l’aime plus depuis au moins 2012-2013.

Cela peut signifier également que l’optimisation pour les moteurs de recherches a été faite avec les techniques d’antan qui ne sont plus du tout adaptés à une présence web so’ 2k18 lol !

Et si niveau interactivité, il n’est pas mieux fourni que le minimum syndical qu’est le formulaire de contact alors le potentiel maximal n’est pas atteint. Restons positif, cela signifie qu’il y a une grande marge d’amélioration et que je peux vous aider à exploser les résultats ! (Forcément en partant de 0, 1 contact tous les 6 mois c’est quand même une hausse de performance de 100%).

2. Le contenu de technicien

Celui-là c’est le conseil pépite. Tout le monde passe à côté… Combien d’agences web mettent en grand sur leurs sites :”HTML5, CSS3, Jquery” bla-bla-bla. Moi je sais ce que ça veut dire parce que ça fait partie de mon job.

Mais clairement quand tu achètes une caisse et que le vendeur appuie son argumentaire sur le différentiel à glissement limité du train arrière c’est que tu es forcément un passionné de voiture non ?

Pourtant un Chef d’entreprise qui veut simplement faire plus de blé et gagner du temps en ayant une présence web… Ce n’est pas un passionné de langages de programmation.

Tout ça pour dire quoi ?

Allez à l’essentiel, mettez-vous à la place de votre client et utilisez au maximum les leviers émotionnels.

 

3. la page “service”

Oui cette page est nécessaire, mais elle est souvent très mal faite. Au-dessus je vous ai dit que vous deviez aller à l’essentiel. Je vais rajouter que vous devez avoir en tête que l’internaute est à la recherche d’une solution à un problème, une envie, une opportunité. Autrement dit :

  1. Il se fout de votre jargon technique (qu’il ne comprendra pas forcément)
  2.  Il doit rapidement comprendre pourquoi ce que vous avez à proposer est fait pour lui ou non.

Revenons sur la page “Service”, l’archétype de cette page c’est le long blabla mis en forme comme un stagiaire de 3e qui vient de découvrir Word. Personne n’a envie de lire cela.

Qu’est-ce qu’il faut faire alors ?

Une page par services qui traitent le sujet en profondeur. L’essentiel et la simplicité en haut, le détail et la technique en bas.

4. Le désintérêt total pour le référencement naturel

Le référencement naturel c’est jouer avec l’algorithme de google pour remonter en tête de liste des résultats. Pourquoi c’est hyper important ? Si vous avez lu la phrase précédente, tout est plus ou moins dit.

Être bien positionné sur Google et avoir des pages bien faites c’est comme avoir un commercial qui bosse pour vous 24/24 7/7 sans oublier une virgule de votre argumentaire affûté comme un scalpel.

C’est une vraie course de fond, mais quand vous êtes en haut et que votre site est pensé pour caresser votre coeur de cible dans le sens du poil alors cela vous assure des contacts entrants réguliers avec pour seule contrainte de devoir continuer à améliorer votre référencement naturel au compte-goutte pour ne pas redescendre.

Pour finir, si tu bosses dans ce genre de boite ou les anglicismes et autres buzzwords sont légion, afin de te la péter level climax^10k voilà ce que tu dois dire : “Hey boss, niveau digital on est à la traine, le site est pas customer centric et on devrait investir sur le SEO, on pourrait chopper du leads et avoir un super ROI avec une stratégie brand content inbound marketing boosté aux backlinks à fort TF”.

Et tu es une personne normale, tu peux dire : “Hey boss, j’ai lu un article sympa et un peu décalé à propos de la présence web des entreprises. C’est vrai qu’on pourrait faire mieux. 60% de la décision d’achat est déjà prise lors d’un contact avec un commercial. On devrait appeler Jérémie de ioquery.fr”

Bravo à toi si tu es arrivé(e) jusqu’en bas ! Merci encore à battlestar-galactica de m’avoir permis de poster mes bêtises ici. Je vais aller voir le compte Boobstagram en attendant que vous m’appeliez pour booster votre présence web.

 

  • Article proposé par Jeremie M